INTERNATIONAL

La répression reprend en Algérie contre les militants du Hirak

Deux mois après la décision du président algérien Abdelmadjid Tebboune de gracier des militants du Hirak, déjà condamnés, et d’accorder la liberté provisoire à ceux n’ayant pas été définitivement jugés, les prisons se remplissent à nouveau de détenus d’opinion. Ils sont désormais 66, selon les données mises à jour par le site


Lire l’article au complet sur www.lemonde.fr