WEB & TECH

Grisé par le succès, Deliveroo prépare son entrée en Bourse

Confinements, couvre-feux, fermeture des bars et restaurants… Les restrictions sanitaires liées au coronavirus ont dopé l’activité de Deliveroo en 2020. La plateforme de livraison de repas à domicile a revendiqué lundi une forte croissance de son activité au cours de l’année dernière, sans donner de chiffres précis.

Toujours en quête de rentabilité, la startup londonienne affirme ainsi avoir réduit sa perte à 223,7 millions de livres (près de 262 millions d’euros) – contre 317 millions en 2019 (environ 370 millions d’euros), selon un communiqué de presse. La société, qui compte 2.000 salariés dans le monde, dit avoir été rentable pendant plus de six mois courant 2020.

Hausse des dépenses des clients

Deliveroo revendique 6 millions de clients par mois sur le marché très disputé de la livraison de repas et de courses à domicile, avec des concurrents de taille comme UberEats et Just Eat.

« Ces consommateurs augmentent d’année en année leurs dépenses sur la plateforme, procurant une source de revenus croissante et récurrente », se félicite la jeune pousse…




Lire l’article au complet sur www.latribune.fr