INTERNATIONAL

Etats-Unis : des écoles veulent se débarrasser du nom d’un explorateur français


Jean Ribault, qui a pris possession de la Floride en 1565, n’a plus la cote Outre-Atlantique. Le rectorat du comté de Jacksonville veut en effet rayer son nom du fronton de ses écoles, rapporte Le Figaro. Accusé de « marginalisation systémique et du massacre des peuples autochtones », Jean Ribault pourrait bien voir son nom disparaître au nom de la « cancel culture ».

Ce mouvement idéologique, qui prend de l’ampleur aux États-Unis, veut invisibiliser les…


Lire l’article au complet sur www.lepoint.fr