WEB & TECH

L’Assemblée très favorable à la nomination de Laure de La Raudière à la tête de l’Arcep

Une promenade de santé en terrain conquis. L’audition de Laure de La Raudière, la députée d’Eure-et-Loir (Agir), par la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale – à laquelle elle appartient – s’est achevée par des applaudissements nourris. L’écrasante majorité des députés a loué, pendant plus d’une heure, la proposition de l’Elysée de la nommer à la présidence de l’Arcep, le régulateur des télécoms. Seul un parlementaire s’y est franchement opposé. Il s’agit de François Ruffin. Le député France insoumise s’est dit « stupéfait » de cette décision d’Emmanuel Macron. A ses yeux, il est nécessaire d’avoir à ce poste quelqu’un d’extérieur à l’industrie des télécoms. Or, a-t-il souligné, Laure de La Raudière a longtemps travaillé, de 1990 à 2001, pour France Télécom-Orange.

La…




Lire l’article au complet sur www.latribune.fr