WEB & TECH

Facebook va-t-il devoir vendre WhatsApp et Instagram ?

L’empire Facebook est-il menacé ? La Commission fédérale du commerce (FTC) américaine – principale autorité en matière de concurrence aux Etats-Unis – ainsi que les procureurs représentant 48 Etats et territoires du pays ont annoncé mercredi avoir déposé deux plaintes distinctes contre le plus grand réseau social au monde. Cette coalition d’envergure accuse le groupe de Mark Zuckerberg d’abuser de sa position dominante pour étouffer la concurrence en rachetant les pépites prometteuses.

« Les actions de Facebook pour asseoir et maintenir son monopole privent les consommateurs des avantages de la concurrence, estime dans un communiqué de presse Ian Conner, directeur du Bureau de la concurrence de la FTC. Notre objectif est de faire reculer le comportement anticoncurrentiel de Facebook (…) afin que l’innovation et la libre concurrence puissent prospérer. »

Les acquisitions d’Instagram et WhatsApp passées au crible

Dans le détail, il est reproché au groupe américain créé en 2004 de s’être « engagé dans une stratégie systématique » pour « éliminer les menaces pesant sur son monopole« . Sa stratégie : acquérir à tour de bras des pépites prometteuses avant qu’elles ne viennent lui faire de l’ombre. Les deux exemples emblématiques sont les acquisitions du réseau…




Lire l’article au complet sur www.latribune.fr