SOCIÉTÉ

Santé maternelle:  Le groupement féminin Ywossêtcha sensible contre le paludisme pendant la grossesse 7info

« La femme enceinte est généralement vulnérable du fait de la grossesse, qui affaiblit son système immunitaire, la rend plus sensible à l’infection du paludisme. Ce qui accroit le risque d’anémie sévère et de mort chez la mère et chez l’enfant.  L’avortement spontané, l’accouchement prématuré, le petit poids de naissance, sont entre autres les risques chez l’enfant à naître. En Afrique, il y a 200 000 nourrissons, qui meurent du fait du paludisme maternel…


Lire l’article au complet sur www.7info.ci